Histoire de la fondation des Missionnaires Catéchistes du Sacré Coeur

Le samedi 31 juillet 1914; journée d'été radieuse... cependant, une sinistre atmosphère angoissante; la mobilisation est affichée!. A ce moment, le tocsin sonne au loin, puis du clocher de Lamure sur Azergues (région lyonnaise), il se propage aux autres villages, et ce fut sinistre... (biographie. p 115)

La famille MUNET résidant habituellement à LYON, passe là quelques temps de repos.

Le 6 septembre, passe à la gare un train de blessés; impression de désarroi complet... blessés et mourants gisent sur le plancher des fourgons à bestiaux depuis 5 jours...Chaque jour, avec Alice et sa soeur, infirmières, la population vient à la gare apporter aux blessés ce qui peut leur être de quelque secours... (bio. p 120)

Alice et Marie Thérèse MUNET

Puis, la famille MUNET part pour MENTON dans sa résidence d'hiver. Là, les deux jeunes filles continuent de prodiguer leurs soins aux blessés.

Dans la nuit du 27 au 28 novembre 1914, un convoi de blessés arrive à l'hôpital 205 à Menton.

Penchées sur la balustrade de la galerie, les infirmières attendent dans l'obscurité de la cour, on perçoit les silhouettes des entrants. Les formes allongées sur les brancards profilent sous le vacillement du faible éclairage; de rouges chéchias...: c'est une arrivée de tirailleurs sénégalais...(bio.p 127) Un à un entraient dans la salle, plutôt portés par les infirmières que marchant eux-mêmes, ces êtres noirs, silencieux, à la stature gigantesque mais effondrés sous la fatigue de ces premières semaines de tranchées et de ce long parcours en chemin de fer; leurs pieds gelés ne les portaient plus... Ils sont envoyés à MENTON, à cause du climat favorable.

C'est à travers eux qu'Alice et Marie Thérèse découvrent un appel pour l'Afrique.

1922: Avec l'appui du Père CHABERT, supérieur général de la "Société des Missions Africaines de Lyon ", fondation de la Congrégation la nuit de Noël 1922, à MENTON.

"Un Foyer Eucharistique, le rayonnement établi par l'Adoration du Saint Sacrement seront plus puissants pour la conversion des Africains que toutes les tentatives de l'activité humaine".

1924: Mort d'Alice le 3 juillet, Marie Thérèse poursuit la tâche commencée. Arrivée des premières Postulantes.

1926: Premiers départs de Missionnaires Catéchistes pour le Ghana.

1927: Premiers départs pour la Côte d'Ivoire et le Togo.

1952: Fondation avec Mgr Strebler des "Missions Africaines" de la Congrégation Togolaise "Soeurs de Notre Dame de l'Eglise".

retour à débuts ,
sommaire